maison de tolérance

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 14

maison de tolérance n.f.

Bordel, maison de prostitution

Synonyme : bordel, maison de tolérance Usage : prostitution

1961 Il n'y a plus de maisons de tolérance en France et à Paris. Les cent quatre-vingt-dix-sept lupanars recensés dans la capitale avant la loi du 13 avril 1946 – dont quarante-sept dans le 9e arrondissement – sont virtuellement fermés 1961. L'hydre aux mille têtes 1976 Luxueuse ou sordide, la maison de tolérance a une réglementation identique 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1927 Les maisons de prostitution, dites de tolérance, ne pourront être tenues que par des femmes. 1927. Maisons de société - Choses vues 1841 La première réforme à opérer est donc de faire rentrer immédiatement toutes les filles nomades dans les maisons de tolérance. J'entends par filles nomades, celles qui changent fréquemment de demeure, et que leurs souteneurs et les matrones désignent, dans leur étrange langage, sous le nom de grandes faiseuses, d'habiles travailleuses. 1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas <4 citation(s)>

« la maison de tolérance est tenue d'occuper la totalité de l'immeuble qui l'abrite, immeuble dont les fenêtres doivent conserver leurs volets constamment fermés (d'où leur nom de maison close), et dont la porte doit s'adorner d'un gros numéro que, fort heureusement, les municipalités des grandes villes permettent aujourd'hui de réduire à des proportions normales. » (Frappa) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 803