faire son temps

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 4

faire son temps & finir son temps locution

Subir sa peine, son temps de détention ; faire son temps au service militaire

1900 Si Charles avait été appelé sous les drapeaux, il aurait fait son temps, comme les autres. 1900. Mémoires de Rossignol 1905 J'y ai même passé pour mon compte [au tribunal correctionnel], à Paris, pour des petites bêtises. C'est même pour ça que je fais mon temps ici [bat'd'Af.] 1905. Les audiences joyeuses 1903 En tout cas, si je suis « paumée » pour cette blague-là, je ferai mon temps sans rien dire, puis à ma libération si Adolphe est libre aussi, j'irai l'attendre et je lui collerai deux ou trois boutonnières dans le nombril. 1903. Les enracinées <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 862