rouler

date : 1850 registre ancien : 6 registre moderne : 6 fréquence : 77

rouler

& se faire rouler ; se laisser rouler ; (roufler)

v.tr.

Tromper, berner, duper, induire en erreur, mystifier, escroquer, être irrégulier ; se faire duper, se faire avoir ; (gagner qqun, battre au jeu) ALL : schlagen (beim Spielen), betrügen, hinters Licht führen / ANG : to do some one

Synonyme : duper, arnaquer, tromper, escroquer

Famille : rouler (duper)

1900 Je viens, dit-il, de me faire rouler dans les grands prix. J'ai donné 1200 francs à un agent secret pour de prétendus renseignements, et je suis absolument certain que ce qu'il m'a raconté n'est qu'un tissu d'affreuses blagues. 1900. Mémoires de Rossignol 1977 C'est vrai. Ils étaient pas malins les Allemands, ils étaient pas fins, ils étaient faciles à rouler. 1977. Une vie de cheval 1945 Tu passeras simplement pour avoir roulé les boches 1945. Mon journal depuis la Libération 1896 ou qui, n'ayant fourni qu'une tâche insuffisante, espèrent échapper ainsi aux règlements en vigueur. Aussi, n'est-il pas de trucs qu'ils n'imaginent pour rouler le docteur. 1896. La maison centrale de Nîmes - Ses organes, ses fonctions, sa vie 1927 On avait roulé un usurier, grande liesse ! 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire 1998 Bertrand prend dans sa poche un couteau, le plante dans le paquet dont il écarté le papier, il en retire une parcelle d'opium qu'il présente à la flamme de la lampe ; il ne veut pas se faire rouler en achetant du goudron. 1998. Trente ans de sursis 1899 Tu t'es laissé rouler, mon pauvre vieux, dit-il. 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 595