pincé

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 46

pincé & être pincé part.p.

Être pris, être attrapé, être eu, être pris, être pris sur le fait, être surpris en faute, en flagrant délit ; être découvert, être démasqué

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, flagrant délit

1900 Au ministère, je fis part de mes doutes sur l'honnêteté future de ce libéré. –Je parie qu'il est pincé d'ici peu… 1900. Mémoires de Rossignol 1932 si nous n'en étions pas sortis aussi vite, nous aurions été pincés. 1932. De Gaby Deslys à Mistinguett 1904 Ce Pommereuil, qui vous a donné tant de tourments, il vient d'être pincé, si j'en crois les journaux d'hier soir […] Il paraît qu'il a volé un collier de perles chez une dame dont il achevait le portrait 1904. La jungle de Paris 1850 Ils sortaient du village et ils furent pincés par nos grenadiers qui les passèrent à la baïonnette, sans miséricorde. 1850. Les cahiers du capitaine Coignet (Jean Mistler éd.) 1927 Un des deux Castillans pincés pour avoir fait sauter la coupe 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire 1911 Malédiction ! pensait-il, je crois que ça sent mauvais pour moi… me v'là pincé pour de bon ! 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 885