un vieux X

registre moderne : 7 fréquence : 6

un vieux X & une vieille X (fém.) ; un vieux coup ; une vieille chaleur adj.

Intensif (de qualité) ; dépréciatif

1955 Il avait pas fini de jacter qu'au-dessus de nos tronches, ça se mettait à pétarader un vieux coup. Pas de doute, ça défouraillait dur à l'intérieur de la bicoque. 1955. Mollo sur la joncaille 2006 ça parle d'une fille, enfin non c'est son journal en fait, mais genre une fille comme nous tous, t'as vu, pareil, super-normale, style elle va à l'école, elle s'ennuie tout ça, elle s'fait tuer par ses renps quand elle a une vieille note, enfin comme nous tous 2006. Entre les murs 1981 Dufour avait bien pigé la manoeuvre et il essaya de s'interposer. Je lui décochai un vieux coup de saton dans la rotule, suivi d'un swing sur le pif 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1982 Et moi, j'ai un de ces vieux scoops ! 1982. Qui vous parle de mourir ? 1982 The Chase nous en avait fichu un sacré vieux coup derrière la rétine 1982. Qui vous parle de mourir ? 1981 et à la sortie du virolo débouche un tracteur… –Aïe ! Et alors, tu t'es planté ? –Non, mais j'vais t'dire que si mon solex n'avait pas de si bons freins j'étais fait ! –T'as dû te faire une vieille chaleur ! 1981. Votez Rocky 1936 la musique joue son grand succès : « La Torpille ». Eh aïe donc je te souffle. Le grand trombone surtout en fout un vieux coup. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1953 À ce tarif-là, mon coeur en prend un vieux coup… Que d'émotions ! 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 964