baptiser

registre moderne : 5 fréquence : 7

baptiser

v.tr.

Couper avec de l'eau, mouiller, ajouter de l'eau (au vin, etc.)

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1828 Et Agathe aussitôt faisant, suivant l'usage, mine de descendre à la cave, fila par-derrière, chez le marchand de vin, d'où elle rapporta un litre, dont elle réserva les trois quarts en baptisant le reste, afin d'obtenir la quantité 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1918 bien que j'eusse formellement interdit à Clou et Tango de baptiser les tonneaux de plus de moitié, ce qui est une excellente proportion et parfaitement conforme aux préceptes de l'antialcoolisme. 1918. Loin de la rifflette <2 citation(s)>

Après le Carême, bois ton vin sans baptême (prov. bourguignon, MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 730