battre l'antiffe

registre ancien : 10 registre moderne : 0 fréquence : 19

battre l'antiffe & battre l'antif ; battre l'antife ; battre l'antiphe ; battre l'antifle ; battre l'antiffle locution

Marcher, déambuler, divaguer, battre l'estrade, battre le pavé (surtout celui des églises) ; mendier ; faire le trottoir, aller par les rues cherchant une place, chercher le client (prost.) ALL : (baldowern) gehen

Synonyme : aller, marcher, se promener, errer, mendier, quêter Usage : prostitution, mendiant, mendicité, gueuserie

1867 Je bats l'antiffe sur le grand trim, mais je ne mange pas de pain rouge (Je mendie sur la route, mais je n'assassine pas), riposta Filendèche. 1867. Les Malfaiteurs 1887 C'te l'étranger a pas donné, rapport au choléra. On a beau battre l'antifle, le flacul fait pas ses frais. 1887. En famille - Études d'argot, dans La Chair 1891 En dehors des filles inscrites, il existe un grand nombre de femmes mariées qui font le truc et battent l'antif 1891?. Paris-Impur 1725 Faut-il quitter Paris pour éviter la griffe, / Et sur le grand trimard aller battre l'antiffe ? 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme 1911 j'avais été sacqué de l'atelier faute de turbin, et c'était la mouise dans les grands prix… Je battais l'antif tous les matins, de Pantin jusqu'à Montrouge et, en place d'embauche je trouvais la peau… 1911. Le journal à Nénesse 1911 chaque fois qu'un ratichon a mangé de la paille devant moi, j'ai eu le frio du taf dans les fesses et j'en frisais mon naze comme si tous les asticots d'un champ de navets se mettaient à battre l'antif dans ma culbute… 1911. Le journal à Nénesse <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 543