allumé

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 27

allumé & être allumé adj.

Ivre, presque ivre, un peu ivre, échauffé par le vin, enthousiasmé, échauffé par la boisson, ressentir les débuts de l'ivresse ; être sous les effets excitants, euphorisants d'une drogue ALL : er hat einen leichten Rausch

Synonyme : ivre Usage : alcool, ivrognerie, boire

4553.jpg: 650x435, 95k (09 septembre 2011 à 21h32)

1999 et à tracer deux lignes, une pour chaque narine, sur une plaque de verre. Comme dans les polars. Avec un billet de un dollar, chacun y allait de sa « reniflette ». Nous étions tous allumés. 1999. Massacre à la chaîne 1844 Son teint était allumé. En un mot, il était ivre 1844. Les vrais mystères de Paris xxxx L'ouvrier déjà allumé, tituband presque xxxx. Écrits 1861 Là, nos bons lurons, tous quelque peu allumés, se rendirent à leurs chambres 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire 1888 où le populo gouailleur, évidemment bien nourri, souvent allumé d'une pointe de vin, avait l'air de jouer au soldat 1888. Césarine <5 citation(s)>

Peut-être parce que le vin «chauffe» l'ivrogne (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 902