comac

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 25

comac

& commac ; commak ; comaque ; commaque ; comme ac ; (comme ok) ; □ gros comac

adv.

■ Comme ça < ; ■ comme ça (avec valeur de forte intensité) : grand, fort, gros, imposant, de qualité supérieure, remarquable, intense, etc. ; gros comme ça (exprime une grande quantité)

Synonyme : qualité (de bonne), de qualité supérieure, comme ça, bien, bon

1955 Elle est grande, plus grande que moi d'une tronche et avec des talons comac à ses tatanes. 1955. Mollo sur la joncaille
1957 Du côté du garage, au bout de l'allée, il y a un épais nuage de fumée et un tourbillon de poussière comac qui prend la forme d'un champignon. 1957?. Dix ans de frigo
1967 Ça frime ! ça paye de dégoiser comac ! 1967. L'argot chez les mineurs délinquants
1969 Un petit pédé s'engueule avec un zig qui ne l'est pas. Ça se passe dans l'atelier de reliure. Tous les détenus friment l'accroc. Ça sent la carne et les gars espèrent une portion de cinoche grosse comac. 1969. L'humour dans les prisons
1954 –Et comment était-il, le compagnon de la femme du journal ? –Un mec bien balancé… un rital, sans doute… Deux mètres, des épaules comac… avec une belle gueule à la Clark Gable… avec une moustache à tomber toutes les souris. 1954. René la Brème perd la tête
1963 la taulière, une blonde comac 1963. Les Tontons Flingueurs
1954 Faut avaler d'la barbaque pour être bien gras quand on claque et nourrir des vers comaques 1954. Les joyeux bouchers
1956 Ça, c'était de la pin-up, avec des brigidas comac, maquillage savant et tout le saint-frusquin 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1950 un véritable parc à morbacs, la libellule, des morbacs de culture, comac 1950. Ainsi soit-il
1954 quand c'est comac dans l'bled au prince de Galles, le quinge des Angliches il fait péter vingt et un coups d'un seul grondant 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1995 Purée… elles sont comac les tiennes ! 1995. Les pieds-bleus
1952 Des cochonnailles, des zhomards, des rosbifs comme ac. 1952. Émile et son flingue
1952 Tout d'un coup, y tombe à l'arrêt. Un arrêt comme ac, la patte en l'air, raide du bout du pif au bout de la queue, amidonné. 1952. Émile et son flingue
1974 Comme je suis un peu en fonds, je dis à Jeannot que je suis tout à fait d'accord, mais à condition de passer chez le fleuriste. Nous voilà partis à la recherche d'un bouquet comac qui fasse cadeau de réconciliation. 1974. Le roman d'un turfiste
2007 Je renifle l'organisation grosse comac 2007. La gigue des cailleras
1911 Sur la lourde, il y avait commac : « À l'os à moelle, café Tavanne ». 1911. Le journal à Nénesse
1911 La vérité, c'est qu'il avait deux marmites qui y allaient du bizness pour son orgue et lui refilaient de l'auber en douce : La Grelée et Fernande… Des typesses commaques, ni girondes, ni tocardes 1911. Le journal à Nénesse
1911 Je lui avais même jaboté commaque : « On va en laisser tomber à la Caisse d'Épargne pour avoir un peu de rabiage, rapport à la croûte quand on sera vioc, qu'on ira en rabattant… » 1911. Le journal à Nénesse
1911 Je suis en train de penser à ce qu'Anatole m'a dévidé hier soir en me passant la croûte… Il m'a coulé commaque que la Ligue des droits de l'homme était en train de s'occupe de ma balle… 1911. Le journal à Nénesse
1956 On n'y peut rien, c'est le genre humain qui est commak. 1956. Fais gaffe à tes os

<20 citation(s)>

De comme aco (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).