sauter

registre moderne : 7 fréquence : 32

sauter & sauter qqun ; se faire sauter v.tr.

Baiser, faire l'amour ; se faire baiser ; (se laisser séduire)

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït Usage : érotique, sexualité

4508.jpg: 599x415, 66k (11 janvier 2016 à 20h20) 4508_vuillemin.jpg: 600x722, 75k (01 mai 2016 à 23h47)

1963 Je me demande s'il la saute ? 1963. Les Tontons Flingueurs 1969 Si j'avais su que c'était ta femme, balbutie-t-il, jamais, tu t'en doutes, je l'aurais sautée 1969. Les flics 1979 Ah ! petite garce, tu auras réussi à m'évincer ! Evidemment, moi je ne me fais pas sauter par le patron ! 1979. Play-boy 2003 Je l'aurais même supplié de me sauter 2003. Dans l'enfer des tournantes 1973 Comme tant d'autres, cette fille toute jeune s'est retrouvée à la tête d'une bande de voyous qui la sautaient mais lui obéissaient 1973. Le petit paradis 2005 Une fille facile, une très jolie fille, qui s’envoyait des mecs, dont des Allemands. Elle a sans doute été exécutée par un mec qui avait voulu la sauter et qui avait pas pu le faire 2005. Entretien réalisé par E. Blanchard le 30 juin 2005, dans Les récits de vie de policiers 1974 Je comprends le type qui saute une vieille mocharde, parce qu'il se dit : –Elle va me filer le chèque dont j'ai besoin si je l'enfouraille comme elle veut. 1974. Le roman d'un turfiste <7 citation(s)>

WL1993 note à propos de sauter que «Le vocabulaire est bien souvent emprunté à une terminologie militaire» mais est-ce une remarque bien pertinente? / Cité dans (GR), non daté (citation : Sartre, la Mort dans l'âme) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 526