flingue

date : 1889 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 115

flingue & fling ; □ coup de flingue ; □ balancer un coup de flingue ; lâcher un coup de flingue n.m.

Arme à feu (longue ou courte) : pistolet, révolver, fusil ; □ tir, coup de feu ; □ tirer ALL : Gewehr / ANG : an army gun ; rifle

Synonyme : revolver, pistolet, fusil Morphologie : apocope Famille : flingue Usage : militaire, guerre

1963 J'vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours. 1963. Les Tontons Flingueurs 1979 Avec mon flingue d'alarme 1979. C'est mon dernier bal 1980 Où c'est que j'ai mis mon flingue (titre chanson, refrain) 1980. Où c'est que j'ai mis mon flingue 1918 Voulez-vous parier que les Boches ne leur balanceront pas une marmite, ne leur tireront pas un coup de flingue ? 1918. Au seuil des guitounes 1918 y a juste c' phénomène qui balance un coup d'flingue ed temps en temps, histoire de s'entret'nir la main. 1918. Au seuil des guitounes 1921 Es-tu fou, de lâcher tes coups de flingue par ici ? 1921. La boue 2004 il a eu le temps de blesser un gendarme qui, s'étant trouvé nez à nez avec lui, sa mitraillette enrayée, avait tourné les talons et parcouru quelques mètres avant de ramasser un coup de flingue dans le dos. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1977 ça a forcé le poste de garde à rappliquer et à tirer des coups de flingue en l'air pour clore la discussion. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1963 Quand tu parlais augmentation ou vacances, il sortait son flingue avant que t'aies fini. 1963. Les Tontons Flingueurs <9 citation(s)>

FLINGOT, FLINGUE, subst. masc. Pop. Fusil (de guerre); p. ext., arme à feu tenue à la main (pistolet, revolver). Révolte-toi! Refuse de leur donner ta peau! Refuse de tuer! Tends la main à tes frères d'en face, à ceux qu'on a trompés, qu'on a exploités, comme toi! Jetez vos flingots! Révoltez-vous! (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 681). L'un d'eux (...) s'étira : la crosse d'un flingue apparut, coincée dans la ceinture de son grimpant (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 13). Cf. aussi bath ex. 3. Rem. Dans l'usage flingot semble vieilli. Prononc. : [], []. Étymol. et Hist. I. Flingot [1858 « fusil d'infanterie » (ESN.)]; 1872 (LARCH., p. 139). II. Flingue 1881 (RIGAUD, Dict. arg. mod., p. 177). I dér. de flingue*; suff. arg. -ot*. II prob. empr. au bavarois flinke, flinge « fusil », var. dial. de l'all. Flinte de même sens (cf. FEW t. 15, 2, p. 144b). Fréq. abs. littér. Flingot : 14. Flingue : 18. Bbg. BEHRENS (D.). Etymologisches. In : [Mél. Mussafia (A.).]. Halle, 1905, pp. 77-89. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 304. (tlfi:flingue) /

Terme de marin et de caserne, d'origine méridionale : le provençal flingo désigne une houssine ou une baguette (SAIN-TRANCH) / Diminutif plus usité que flingot (Dech1918) / Plus usité que Abrév. de flingot (GR) / Apocope de flingot (George, FM48) / Remplacé chez les policiers et les voyous par calibre (Michel Alexandre) / par abréviation de flingot (Dauzat1917MdF) / Forme abrégée de flingot, tjs usité, représente la flinte allemande (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 800