se tailler

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 7 fréquence : 42

se tailler & taille-toi ; tailler ; taille !

Partir, s'en aller, s'enfuir ; pars !

Synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller

1952 Au lieu de s'amuser, on aurait mieux fait de casser la graine, faut que je taille 1952. Une fille du tonnerre 1957 En tout cas, moi, je vous ai dit ce que je savais. Pas lerche, j'en ai peur. Et maintenant, faut que je me taille 1957. Les eaux troubles de Javel 1963 chez moi, quand les hommes parlent, les gonzesses se taillent. 1963. Les Tontons Flingueurs 1953 Et j'parierai même qu'il moisira pas ici longtemps, qu'i s'taillera ou qu'i s'fra virer 1953. Allons z'enfants 2007 C'est bon, taille-toi tout seul dans ton bled pourri ! 2007. La gigue des cailleras 2011 En tout cas, Jean a eu du bol de se tailler. Il a évité un sacré merdier. 2011. La nuit du vigile 1956 Alors j'ai un geste bien français. Je lui remets les quatre-vingt pesetas dans la poche. –Taille ! je murmure, taille vite avant que je t'emplâtre pour de bon… 1956. Fais gaffe à tes os <7 citation(s)>

Tailler : gagner le taillis, le maquis (AYN) / De Tailler la lame, tailler de l'avant ou tailler : fendre l'eau rapidement (mar.) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 592