greluchon

date : 1725 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 21

greluchon

& guerluchon ; greluchon (fém.)

n.m.

Amant qui vient après l'entreteneur officiel (celui qui paye) : amant de coeur, amant de la prostituée, amant secret d'une courtisane, qu'elle ou qu'il entretient, amant préféré d'une femme qui se fait payer par d'autres ; (Souteneur)

Synonyme : amant, ami intime, concubin, amoureux

1925 Pas de bêtises, surtout, ma chère petite ; aucun greluchon ne mérite qu'on fasse pour lui des folies que demain l'on regrettera toute la vie 1925. La bonne vie 1740 L'un [des amants] se chargeait de la dépense et de l'entretien, et l'autre était ce que nous appelons parmi nous [les courtisanes], le greluchon 1740. Histoire de le vie et des moeurs de Mademoiselle Cronel dite Frétillon 1750 Chaque auteur a son Mécène, chaque officier son Alexandre et chaque femme son greluchon 1750. Les Cannevas de la Pâris, ou Mémoires pour servir à l'histoire de l'hôtel du Roule 1783 Outre votre entreteneur, vous pouvez avoir un jeune homme riche pour amant, duquel vous aurez quelques cadeaux, mais ne prenez jamais de guerluchon ou autrement dit de ces batteurs de pavés que quantité de femme entretiennent et qui les ruinent 1783. Correspondance de Madame Gourdan, dite La Petite Comtesse 1785 Tu vois que ma maison se monte. Un amant, un entreteneur ou Milord Pot-au-feu. Il me manque encore un guerluchon, un farfadet, et un qu'importe. Il faut espérer que cela se trouvera 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris 1791 où étant nous avons trouvé sa greluchon balayant l'escalier et se branlant en cadence 1791. La liberté, Ou Mlle Raucour - A toute la secte anadrine assemblée au foyer de la Comédie-Française 1934 sa clientèle, c'est-à-dire tous les godelureaux, les coquebins, les greluchons de la ville, bref tous les blancs-becs que leur 'aîné' tient encore en laisse ou que leur 'papa' surveille de loin 1934. Panorama de la pègre, dans Panorama de la pègre 1756-1763 (vers) On assure que M. le vicomte de Clermont, attaché à M. le duc d'Orléans, a couché tout l'hiver avec Mme La Granville, en qualité de greluchon. On sait bien qui est-ce qui l'entretient [22/10/1759] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi 1756-1763 (vers) Il l'avait déjà eue avant d'aller aux Indes. Elle l'a repris pour son greluchon, c'est-à-dire payant, car il donne beaucoup [11/1772] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi 1756-1763 (vers) Le commis qui l'obligeait cy devant occupe présentement auprès d'elle la place de guerluchon [16/05/1760] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi 1756-1763 (vers) M. de Marcouville, aussi officier aux Gardes, brocher sur le tout et était ce qui s'appelle le guerluchon en titre. C'est-à ce que je crois le seul homme qu'on puisse dire qu'elle ait aimé [25/12/1759] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi 1760 (vers) Ce Jacques est de bonne composition et, arrivé à Bordeaux, il la laissa tenter fortune pour n'occuper auprès d'elle que la qualité de guerluchon [08/08/1760] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1760 (vers) Tous depuis huit jours ont été lui présenter leurs offrandes qu'elle a acceptées d'un air bénin et qu'elle prodigue ensuite au sieur Gastine, son guerluchon [08/06/1764] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1760 (vers) Le sieur Linguet, caissier des Italiens est toujours le guerluchon en faveur, mais on dit qu'elle lui coûte gros 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1927 Cette femme, après lui avoir mangé deux cent mille francs, tout son bien, l'avait lâché, non pour un miché mais pour un greluchon, c'était la fin de tout 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire 1725 Mon aimable moitié m'aimoit très-tendrement, / Et me garda deux mois la foi fidelement, / Ensuite me planta fort proprement des cornes : […] / Je voulus la tuer, elle & son greluchon 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme <16 citation(s)>

Guerlichon ou greluchon : nom ancien d'origine obscure usuel dans la seconde moitié du XVIe (SAINXIX) / C'est un diminutif du vieux mot grelu, qui a signifié gueux (Abbé Prévost, cité par LEVER) / Euphémisme amoureux pour grohant, grollant (grondant) = petit cochon (AYN) / Du nom d'un saint imaginaire guérissant la stérilité (mil. XVIe), p.-ê. de grelot «testicule», ou de grelu «gueux». → Grêle (GR) / Voici la classification des amants d'une «femme du monde» au XVIIIe siècle : 1° Le monsieur, entreteneur en titre ; 2° Le greluchon, qu'on voit de temps en temps et qui paie ; 3° Le farfadet, ou amant de coeur, gratis ; 4° Le qu'importe, qui reçoit de l'argent (Camille Piton) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 558