louve

fréquence : 7

louve

n.f.

Prostituée, insulte, femme très adonnée à la débauche, prostituée (à Rome) ; insulte

Synonyme : prostituée, prostitué

1892 Dans ces temps reculés [tradition antique] on donnait aux prostituées le nom de louves, c'est même de là que leurs ignobles repaires furent appelés lupanars. [I,9] 1892. La Prostitution 1860 Descendons la Chaussée d'Antin, c'est la rotonde où trônent les louves, association bien plus puissante que celle des Mentors, pour plumer les jeunes Télémaques de Brives-la-Gaillarde ou de Quimper-Corentin 1860. Le Prado, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient 1937 des quartiers de Suburre et du Summenium, ainsi que des arcades du Cirque Maximus réservés à celles de Rome que l'on appelait «louves». 1937. Enquête sur la prostitution 1725 Ah Chiene ! ah Braque ! ah Louve ! ah Porque ! ah Lou-garou ! 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 518