tirant

registre ancien : 9 fréquence : 36

tirant

& tirants (pl.) ; tirans ; tyrans ; paire de tirans

n.m.

Bas ALL : Strumpf / IT : calze

Synonyme : bas (vestimentaire)

Morphologie : -ant (participe présent)

xxxx Sans passif, tirants pleins de crotte, / Quasi rupin comme un plongeur, / Un jour un goippeu en ribotte / Tombe en frime avec un voleur xxxx. Fragments (Ah ! je vous connais bien, dalles qui faites place), dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly 1815 Tirants, passe à la rousse, / Attaches de gratousse 1815. Travaillant d'ordinaire, / La sorgue dans Pantin, air de l'Heureux pilote 1821 j'ai eu 12. paires de tirans dans le Baluchon. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <3 citation(s)>

2. Au plur. ,,Morceaux de cuir placés des deux côtés du soulier, qui servent à l'aide de boucles, d'agrafes ou de cordons, à l'attacher sur le cou-de-pied, de manière que le pied soit ferme et le talon bien emboîté`` (Ac. 1835-1935). D'un bond il fut sur les chaussures. Il les empoigna aux tirants (COURTELINE, Ronds-de-cuir, 1893, p. 126).

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 771