se sentir morveux

registre moderne : 3 fréquence : 4

se sentir morveux & être plus morveux que locution

Se sentir coupable, avoir mauvaise conscience ; penaud, embarrassé, honteux ; être plus coupable que

1892 Alors l'individu avait fait volte-face pour s'enfuir. –Eh ben, quoi ? est-ce que tu te sens morveux ? Halte ! Et Jean l'avait saisi 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 2007 Comme toujours quand il se sent morveux, il se réfugie dans les bras de sa poule et dans la bouderie. 2007. La gigue des cailleras 1967 La gauche française qui, quoiqu'elle en dise, reste très militariste, se sent un peu morveuse lorsque pour s'opposer à l'armée de métier elle préconise l'égalité devant un service miltaire universel. 1967. Le cachot 1903 les femmes disent que j'ai volé gros avec Maurice dans un quartier rupin. Elles n'ont pas à faire les malines et les curieuses, car elles sont toutes plus morveuses que moi. 1903. Les enracinées <4 citation(s)>

Se sentir morveux. Se sentir coupable, atteint par le jugement proféré, la critique émise: 1. Comme je fais observer à Bauër que j'ai en horreur ceux qui écrivent contre les maîtres et qui flanquent leur bonne à la porte en lui donnant trois jours, Bauër, qui se sent morveux, dit que c'est d'un esprit étroit, que je confonds deux choses différentes: la vie et les idées... Renard,Journal,1897, p.379. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 909