riflard

date : 1825 registre moderne : 8 fréquence : 24

riflard

& rifflard ; riflar

n.m.

Parapluie ALL : Regenschirm / ANG : an umbrella

Synonyme : parapluie

4371.jpg: 867x583, 74k (06 juillet 2011 à 18h48)

1886 Mais le frémissement de la lèvre trahit les ardeurs du convaincu, et le 'prenant' de la voix dénonce l'âme de ce porteur de riflard 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1929 des valises poussiéreuses et des riflards en cotonnade 1929. Je suis un geux 1936 Il y avait aussi les deux popes, abrités d'un immense riflard aux baleines cassées, qui faisaient girouette au moindre zéph. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient <3 citation(s)>

Le mot date de Picard et de la Petite Ville, comédie dans laquelle un personnage nommé Riflard ne marche qu'accompagné d'un parapluie (DELV) ; mais au XVe siècle on trouve déjà ce mot avec un sens satirique et bouffon : par exemple le personnage le plus important de la Passion (de Arnould Gresban) est un berger nommé Rifflard ; plus tard le mot rifflard fut appliqué aux sergents (cf. charte citée par Ducange) ; dans sa comédie, Picard n'a fait qu'emprunter ce nom à Arnould Gresban (VIR) / Ce mot est dû à la pièce de Picard, 'La Petite Ville' jouée en 1810 : l'acteur chargé de jouer Riflard y portait un énorme parapluie (LARCH cité par GIR) / Du nom d'un personnage de la Petite Ville (1801), comédie de Picard (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 161