ma Tante

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1823 registre ancien : 8 registre moderne : 4 fréquence : 40

ma Tante & ma tante ; ma Tante ; chez ma tante ; mettre chez ma tante ; porter chez ma tante ; engager chez ma tante ; chez ma Tante ; tante n.f.

Mont-de-Piété, engager au Mont-de-Piété (prêt sur gage) ; (aux enfants trouvés) ALL : Leihhaus / ANG : (my uncle) pawnbroker / IT : monte di pietà

Synonyme : mont-de-piété, prêteur sur gages

436.jpg: 375x500, 28k (06 juillet 2011 à 18h48)

1875 qui vont chez ma tante, c'est là le mot familier, afin d'avoir de l'argent qui permette aux uns d'aller au théâtre, aux autres de ressaisir les cartes et la veine 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1834 Il y a un enfant de fait ? eh bien ! qu'on s'en débarrasse ! qu'on le mette en pension chez ma tante ! Ni vu ni connu, et voilà ! 1834. Les deux mansardes parisiennes, dans Paris ou le livre des cent-et-un 1916 –La première de ma vie [une montre en argent], dit-il orgueilleusement, que j'aie gardée plus de trois mois avant d'aller la porter chez « ma tante » pour la boire ! 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1854 Quand on ne reçoit rien de son père, il faut avoir recours à sa tante… (Riant.) Ah ! ah ! sa tante… c'est un mot de Paris. 1854. Les rues de Paris. Mélodrame populaire en 6 actes et 8 tableaux <4 citation(s)>

« terme ironique à l'adresse de ceux qui déguisent la source d'un emprunt en disant qu'ils ont eu recours à leur famille », LARCH ; cf. Balzac, Une fille d'ève, Oeuvres, t. II, p. 110 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 395