sorbonne

date : 1808 registre ancien : 9 registre moderne : 0 fréquence : 43

sorbonne

& Sorbonne

n.f., nom propre

Tête, tête qui pense, tête (quand le criminel conçoit, exécute le crime), cerveau, cervelle, crâne (par opposition à : tronche) ALL : Kopf / ANG : The head / IT : testa

Synonyme : tête, crâne, cerveau, cervelle, lieu de l'intelligence

Usage : anatomie

1829 le taule jouera au panier avec ma sorbonne dans six semaines, comme il va faire avec ta tronche dans six heures 1829. Le dernier jour d'un condamné 1844 Il paraît que l'on tient énormément à faire une tronche de votre sorbonne 1844. Les vrais mystères de Paris 1828 il vaut encore mieux retourner au pré, que le taule ne joue au panier avec notre sorbonne 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1830 il vaut encore mieux retourner au pré, que le taule ne joue au panier avec notre sorbonne 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.1) 1932 Une sorbonne pareille, cela finit toujours par déménager. Il est devenu gaga 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers 1828 Vu la récidive, ma sorbonne courait grand risque de servir de boule au faucheur 1828. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome premier) 1878 La corde était solide, le nœud en bon état. Et le père Petit-Jean avait son passe-port signé pour le boulanger, quand les baudriers jaunes sont arrivés. J'en répondrais sur ma sorbonne. 1878. Le colporteur bandit 1878 mais je me vengerai tout de même sur sa peau ; je lui brûlerai la sorbonne. 1878. Le colporteur bandit 1870 Fêle-toi donc la Sorbonne pour des mufes pareils 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1835 tu as peur de devenir un gerbé à la passe et de voir ta sorbonne devenir, grâce à Charlot casse-bras, une connie 1835. Confessions de Jacques-Antoine Delcroix, dit Roquairol, lieutenant du capitaine Mandrin <10 citation(s)>

Opposition argotique entre tête morte (tronche) et tête vivante (sorbonne) n'existe pas en argot mais est une création du poète (HUG) (SCHW1889) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 331