se lécher les babines

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 5 fréquence : 5

se lécher les babines & se pourlécher les babines ; se lécher les babouines locution

Signe de satisfaction gourmande ; signe de désir, d'envie

Synonyme : aimer, apprécier, être amoureux

1832 je leur en mettrai tant, qu'ils seront bien dégoûtés s'ils ne se lèchent pas les babines, après avoir sifflé un verre de brûlot de la composition 1832. Le négrier - Aventures de mer 1916 Ils ne doutent pas d'usurper demain votre place. Ils se pourlèchent déjà les babines. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1928 Ça sera peut-être pas si fameux que le frichti à Ragougnasse, mais ça ne fait rien i'y aura de quoi se lécher les babouines en s'envoyant ça dans la place d'armes… 1928. La racaille 1976 Faut pas croire, ils se pourléchaient pas les babines les mecs ; habitués qu'ils étaient au menu de la taule. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 634