rester de marbre

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 3 fréquence : 9

rester de marbre & laisser de marbre ; être de marbre ; ≠ ne pas rester de marbre locution

Être inébranlable, être imperturbable, impassible ; ≠ ressentir qqchose (du plaisir sexuel)

2008 Seules les maths me laissent de marbre, à la logique implacable des nombres, je préfère le rêve, aux lignes géométriques, je privilégie les courbes d'un tableau de maître. 2008. Kiffer sa race 1976 c'est vrai qu'à faire ce boulot [prostitution] elles ne peuvent pas toujours rester de marbre. 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1985 Ça fit un grand bruit dans la nef. Le curé était de marbre dans son confessionnal. Il avait l'air d'avoir pas entendu. 1985. Manila Black 1976 –Goya ?… Sans attendre de confirmation : « Nous avons quelques questions à te poser ! » Le tutoiement d'entrée !… André resta de marbre. –Eh bien, allez-y, je suis là ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 740