faire des gorges chaudes

date : 1690 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 16

faire des gorges chaudes & se faire des gorges chaudes ; faire gorges chaudes ; faire ses gorges chaudes ; faire gorge chaude de locution

Se moquer, s'amuser, rire de ; moqueries

Synonyme : railler, se moquer, rire, s'amuser

1791 Oui ! n'est-ce pas c't'évêque mangué, qui se quarroit à la Magdeleine, habillé en évêque, dont i n'avoit aucun droit, et qui sembloit un manche à balais, que tout l'monde en faisoit des gorges chaudes ? Hé ben encore foutre ! qu'est-ce qu'a dit à c'grand Nicodême là d'aller sa camper là où il est ? 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs 1898 au bout de cinq minutes, il y avait plus de trente personnes dans la rue, à se faire des gorges chaudes 1898. Le ménage Rousseau - Scènes de la vie de province en deux tableaux 1922 Cette plaisanterie amusait fort les gardiens et Castro en fit gorge chaude 1922. Le pot au noir 1799 s'il aperçoit que quelque plaisant veuille faire ses gorges chaudes à ses dépens et le mépriser, il devient furieux 1799. Éloge du pet. Dissertation historique, anatomique et philosophique 1963 Lui dire, mais comment ? et puis j'ai peur de le voir m'éclater de rire au nez et d'en faire des gorges chaudes partout… 1963. Les perles de Vénus <5 citation(s)>

1690 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 907