du bout des lèvres

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 13

du bout des lèvres & rire du bout des lèvres locution

À regret, sans conviction, d'une manière contrainte, sans appétit (souvent de qqchose qui se fait avec la bouche – manger, parler – mais pas seulement)

2013 Après des trésors de diplomatie, du Quai d'Orsay puissance dix, Genova finit par rengrassir mais du bout des lèvres ! 2013. Moi Dodo la Saumure 1979 Par le fait que la religion a reconnu, du bout des lèvres. Il y a que les protestants qui sont franchement pour 1979. Morgue - Enquête sur le cadavre et ses usages 1880 À dîner, on mange du bout des lèvres. L'éternel bouilli a des amertumes qui écœurent, et il n'est pas possible de noyer son spleen au fond de la maigre timbale de vin que le gouvernement veut bien verser à ses futurs officiers. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1916 Le cireur entre, le pas ferme, la tête haute, saluant du bout des lèvres. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 2011 Elles nous regardaient de loin, nous soutenaient du bout des lèvres, tout ça parce qu'il ne fallait gêner le gouvernement de Lionel Jospin. 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 705