se reposer sur ses lauriers

registre moderne : 4 fréquence : 4

se reposer sur ses lauriers

& s'endormir sur ses lauriers

locution

Jouir d'une victoire, d'une situation acquise, ne pas poursuivre ses premiers succès, être satisfait et ne plus agir, rester inactif après une victoire

1918 Ce n'est pas le moment, pourtant, de se reposer sur les lauriers si péniblement conquis 1918. La caverne du dragon 1986 les filles en ce début d'été 1985, se désarment. Toute proportion gardée, le pays de la prostitution, après sa première victoire relative du printemps, se repose sur ses lauriers ou plutôt respire. C'est le «lâche soulagement» des Français après Munich 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1933 Mme Labranche a dit : « Vous êtes refusée, Marie-Thérèse ! Voilà ce que c'est que de s'endormir sur ses lauriers ! La prochaine fois il faut que vous soyez reçue ! » 1933. Puberté. Journal d'une écolière <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 572