nettoyeur de tranchées

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 4 fréquence : 9

nettoyeur de tranchées & nettoyeur de boyaux ; nettoyeur

Celui qui tue les survivants dans les tranchées ennemies (à la grenade souvent) ; fig. qui élimine les dernières poches de résistance?

1919 Grimbert, son couteau à la main, n'oublie pas qu'il a été « nettoyeur » de tranchées 1919. La passerelle du Jaulgonne 1917 sautaient dans les tranchées conquises, prestement nettoyées, à la baïonnette ou à la grenade, de leurs derniers défenseurs. Tandis que les «nettoyeurs» opéraient ainsi, le bataillon […] reprenait sa marche 1917. Les vitriers à Bezonvaux 2006 Yves Jégo […] Thierry Mariani, jouent les nettoyeurs de tranchées au service d'un bataillon de soixante-dix fidèles. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1916 dans les tranchés conquises, on entend crépiter les grenades des nettoyeurs. 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1916 Arrivé au parapet, comme il avait usé un film, il l'a tranquillement remplacé par un autre et s'est mêlé, tenant toujours son appareil, aux nettoyeurs de boyaux. De sa propre main, il a «descendu» cinq adversaires. 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1918 je l'imaginais mal en nettoyeur de tranchées. Il ne suffit pas de donner aux hommes des couteaux de boucher pour leur donner en même temps les aptitudes de l'emploi. […] il n'appartient pas à tout le monde d'assommer proprement un boche 1918. Les commentaires de Ferdinand (ancien rat de tranchées), dans Mémoires d'un rat 1914-1919 les voltigeurs, qui partent en tête […] La deuxième vague est constituée de grenadiers et, enfin, la troisième regroupe les nettoyeurs de tranchées. Ils disposent de grenades un peu plus puissantes et de couteaux. Eh oui… des couteaux de cuisine ! 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1914-1919 Une trentaine de Boches qui errent sur le bled, cherchant à se rendre, me voyant les manches retroussées jusqu'aux coudes et plein du sang des blessés, s'imaginent sans doute que je suis un égorgeur, nettoyeur de tranchées. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 478