battre morasse

registre ancien : 9 fréquence : 13

battre morasse

Crier au secours, au voleur ; appeler au secours, demander de l'aide ; (chagrin) IT : chieder soccorso

1828 le riffard a battu morasse, et il a fallu se donner de l'air 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1829 Il n'y a pas à craindre que le riflard batte morasse, car il ne couche pas là 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome second)
1911 Caletez, les idées négresses ! […] Vivent les frites et le canal de l'Ourcq ! […] À quoi que ça m'avance, de battre morasse, de me ronger les sangs, en crève-coeur !… La tristesse, c'est de la roustissure de gnagnan, de ramolli, de cucurbitacé 1911. Le journal à Nénesse
1911 Et puis ç'a été des plis pour en fiche un coup de galoubet de plus. Nos margoulettes étaient barrées par du crève-coeur. On battait morasse en plongeurs, fallait voir comm' ! 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).