connal

date : fréquence : 1

connal

Relatif au con (sexe féminin)

1610 pour l'assiduité de tant souvent les agiter contre-mont, on remonte leur carnosité connale, en sorte qu'on fait les cons camus, ressemblant au groin d'un mulet engendré d'un taureau, réservé qu'ils n'ont point d'oreilles 1610. La source et origine des cons sauvages et la manière de les apprivoiser et le moyen de prédire toutes choses à advenir par iceux Plus la cruelle bataille de messer Bidault-Culbute et ses compagnons (…), dans Six curiosités facétieuses sous Henri IV

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).