se dégrouiller

registre ancien : 7 fréquence : 6

se dégrouiller & dégrouiller

Se débrouiller, savoir s'arranger, faire avec, arriver à qqchose

1900 ""Je fus bien vite fixé. Il fallait se « dégrouiller », car je me trouvais au milieu d'importants personnages. "" 1900. Mémoires de Rossignol 1904 Pendant ce temps, moi et l'Arabe nous nous trottons, et nous laissons Bas-du-Cul se dégrouiller avec cette personne-là ! 1904. Pepete le bien-aimé 1904 Comme il ne se dégrouille pas trop bien en français, il m'a demandé de questionner avec toi en place de lui 1904. Pepete le bien-aimé 1915 Une fois que nous serons dans la campagne, on verra à s'dégrouiller. 1915. Les poilus de la 9e 1911 On planterait des fayots, de la patate, du cresson de fontaine la santé du corps… Elle y mettrait du sien, la vieille, j'y mettrais du mien, et on se dégrouillerait, on ferait sa carne, on boufferait du bon frichti de cambrousse 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 160