emmancher

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1682 fréquence : 6

emmancher & s'emmancher ; s'emmencher ; s'emmancher mal

Commencer, préparer, engager, se faire (affaire), se présenter (bien, mal), se préparer

1830 ce n'est pas ainsi qu'une affaire s'emmanche. Il faut, en pareil cas, ne négliger aucune précaution 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) 1904 J'avais emmanché l'affaire avec Bas-du-Cul ! 1904. Pepete le bien-aimé 1938 Je pourrais, si l'affaire par hasard ne s'emmenchait [sic] pas, revenir ici quand je voudrais 1938. Moi, un nain 1953 Bon Dieu, ce que ça s'emmanche mal ! 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 714