fille publique

registre ancien : 2 fréquence : 33

fille publique n.f., locution

Prostituée

Synonyme : prostituée, prostitué Usage : prostitution

1900 son public se recrute parmi parmi les filles publiques, les souteneurs et les filous. 1900. Mémoires de Rossignol 1840 La graine des filles d'amour, des putains, des filles publiques, des garces de tous les genres, de toutes les couleurs, fertiliser, pullule, et s'accroît chaque jour dans Paris, plus que le chien-dent et les herbes parasites dans nos campagnes. 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour 1815 L'oeil en descendant saisirait les phalanges désordonnées des filles publiques, qui garnissent impudemment les fenêtres, les portes, qui étalent leurs charmes lascifs dans les promenades publiques. On les loue, comme les carrosses de remise, à tant par heure. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune 1976 Filles publiques, invertis et autres affranchis du faubourg formaient l'étrange monde où il vivait 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 361