pas d'un pouce

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 17

pas d'un pouce

& ne pas céder un pouce de terrain ; ne pas bouger d'un pouce ; ne pas dévier d'un pouce

locution

Pas du tout, pas le moindrement (mouvement, distance, espace)

1966 Ses convictions n'avaient pas été entamées d'un pouce. Un roc ! 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1979 Jacques ne bougeait plus d'un pouce, non plus que Nathalie 1979. Play-boy 1954 Elle savait qu'il ne dérogerait pas d'un pouce 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1958 Le déménageur ne broncha pas d'un pouce à l'énoncé de la question 1958. Millionnaires en herbe 2002 Les deux frères C. ne se quittaient pas d'un pouce 2002. Flic à Tours 1999 la même population en palabres, dont les habitudes maintenant solidement ancrées n'ont pas varié d'un pouce 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic) 1997 mais pour ce qui est de croire, personne ne l'en ferait démordre d'un pouce, sûr qu'elle l'était, croyante, et comment ! 1997. L'aveu différé <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 536