fesse-mathieu

date : 1570 fréquence : 5

fesse-mathieu

& fesse-mathieux (pl.)

Avare ; usurier

Synonyme : avare, radin, économe, usurier, prêteur

1914 L'infortune, donc, avait conduit M. Julot, après la fermeture des guichets, dans les bureaux d'un fesse-mathieu. On les prétendait garnis d'argent. Il y trouva, par l'entremise de la police, l'occasion de sa première rencontre avec les jurés de la Seine, d'où résulta pour lui cet emprisonnement fâcheux. 1914. La bienvenue, dans Racaille et parias 1966 j'aime mieux les hussards qui vont au bordel que les fesse-mathieux qui se branlent dans les coins 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1822 M. Tond-sur-oeuf, agé de 83 ans, mais encore vert, mais encore ingambe, l'oeil vairon et le sourcil gris-pommelé, relevé en moustache, était bien le ladre, le vilain, le cu-sec, le fesse-mathieu le plus indécrotable, le plus odieux de nature 1822. Le peintre des coulisses, salons, mansardes, boudoirs, moeurs et mystères nocturnes de la capitale ou Paris en miniature (etc.) par un lynx magicien <3 citation(s)>

De fesser et Mathieu (le sens est : «celui qui fesse, bat saint Matthieu, patron des changeurs, pour en tirer de l'argent») (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 700