déflorer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 5

déflorer

1966 la note serait une bagatelle comparée à ce qui me serait tombé sur le crâne si, par exemple, j'avais défloré Lucie sur le canapé du colonel 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1990 j'avais pris soin de remettre une nouvelle capote à Jules avant chaque pénétration du jeune homme qu'il déflorait 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie <2 citation(s)>

Lat. deflorare «ôter la fleur de», de de-, et flos, floris «fleur» (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 265