être soulagé

fréquence : 1

être soulagé

Être sucé (sexuellement)

1966 Avouons-le, cette discussion avec cette belle fille dont j'entrevoyais le corps par l'ouverture du peignoir mal fermé m'avait chauffé à blanc. J'avais vraiment besoin d'être « soulagé ». Elle s'accroupit devant moi 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).