soulager

fréquence : 9

soulager & se soulager

Faire jouir (sexuellement) pour libérer d'un besoin (parfois sans pénétration : sucer mais idée principale : faire jouir) ; baiser, éjaculer

Synonyme : éjaculer, baiser, coïter, baise, coït Usage : érotique, sexualité

1863 Tu as donc envie d'aller au bonheur, mon petit homme ?… –Oui, ça m'démange dans ma culotte depuis midi… Il est dix heures… juge si j'dois souffrir ! –Pauvre chat !… Eh bien ! tu vas te soulager, mon chéri, je te le promets. Le roi Louis-Philippe n'aura jamais été aussi heureux que tu vas l'être… 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1966 Ce n'est pas bon pour la santé de rester sur une envie, je vais vous soulager… […] –Me soulager ? Je ne comprenais pas. Elle s'expliqua en termes plus techniques 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1966 Peux-tu m'expliquer pourquoi tu refuses de faire l'amour avec moi normalement, comme deux amoureux qui s'aiment bien, tandis que tu acceptes de me « soulager » comme tu dis, d'une manière jugée parfaitement indécente par les plus libéraux des moralistes 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1997 je m'étais, comme un dément, précipité dans ma chambre, où je m'étais – ah, l'ignoble mot ! – soulagé, pressé, suffoquant 1997. L'aveu différé 2004 Profitant des perms (délivrées au compte-gouttes), il pouvait baguenauder en ville, se payer un repas potable et […] aller se soulager chez « Nana » au Sphynx, le plus beau bordel d'Alger 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 358