se laisser mettre le crochet

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 1

se laisser mettre le crochet & mettre le crochet à ; mettre le crochet sur

Se faire avoir, se faire berner, posséder qqun

1966 L'expression qu'affectionnaient les miens, la marque de la famille, était «crochet», signifiant prise de possession, conquête, tromperie. Chez moi, on ne disait pas : «Un tel s'est laissé rouler.» On disait : «Un tel s'est laissé mettre le crochet !» 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1966 Mon père, qui ne craignait pas les expressions gaillardes, disait que ce pauvre Henri avait cru mettre le crochet à Hélène, alors que c'était elle qui le lui avait mis 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1966 Cet usage symbolique du mot «crochet» venait de mon arrière-grand-père. Il la tenait de son premier métier. Le crochet est l'outil des chiffonniers. C'est avec leur crochet qu'ils fouillent les poubelles 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1966 Par une sorte de snobisme à retour, mon père insistait sur cette origine : «Comme l'eût dit mon grand-père qui s'y connaissait en ordures, proclamait-il, cette garce de petite chose a mis le crochet sur ce dadais de petit machin !» 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 824