montrer patte blanche

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 15

montrer patte blanche & faire patte blanche ; exhiber patte blanche locution

Montrer ses droits pour passer, faire reconnaître qu'on est bien autorisé ; être parfait pour être reçu, inspirer confiance, se montrer au-dessus de tout soupçon

1966 Plus elle avançait dans la profession, plus elle se montrait difficile. N'était pas son amant qui voulait. En prenant de la bouteille, elle devenait inabordable. Les candidats devaient exhiber patte blanche, c'est-à-dire se montrer généreux 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1952 On entre là-dedans à peu près comme on veut. Mais pour en sortir, c'est une autre histoire, faut montrer patte blanche ou qu'un inspecteur vous accompagne jusqu'à la sortie 1952. Rencontre dans la nuit 1998 Bien sûr, cela ne se passe pas tout seul, il n'a pas de rendez-vous et quand on n'est pas un client connu de la maison, il faut montrer patte blanche. C'est pas la rue Blondel, ici, c'est classe ! 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1915 Nous devons montrer patte blanche, mais comme nos papiers sont en règle ainsi que ceux des commissaires, on ne fait aucune difficulté pour nous laisser continuer notre chemin. 1915. Les poilus de la 9e <4 citation(s)>

Par allus. à la chèvre de la fable (IV, 16) : « Le biquet, soupçonneux, par la fente regarde. / « Montrez-moi patte blanche, ou je n'ouvrirai point ». / S'écria-t-il d'abord (patte blanche est un point / Chez les loups, comme on sait, rarement en usage). » (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 456