rire au nez

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 32

rire au nez & rigoler au nez ; pouffer au nez locution

Ne pas tenir compte de l'avis de qqun, rire à la face de qqun, se moquer de (parfois gentiment, souvent par raillerie), le mépriser, traiter qqun par le mépris, narguer, rire insolemment

Synonyme : railler, se moquer, mépriser, mépris

1864 Il était toujours dans la peine / Et travaillait tout de travers, / Mais se moquait de sa déveine, / Riant au nez de ses revers. 1864. Almanach des misérables. Parodie en vers 1965 Tu irais raconter à Vaucresson et banlieue que je suis un malfaiteur, on te rigolerait au nez. On te répondrait : « Gustave les poumons voilés un malfaiteur ? Non, tout juste un bricoleur !… » 1965. La débâcle 1966 Mon arrière-grand-père, l'ex-chiffonnier, oubliant la roture qui avait précédé sa bourgeoisie, s'opposa d'abord à cette union. […] Mon grand-père lui rit au nez et fit publier les bans 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1901 J'étais venu vous offrir mon nom… –Et je vous avais ri au nez 1901. Oedipe... voit !, dans L'instinct - Marthe 1954 Elle lui rigola au nez. Il se demanda ce qu'elle manigançait 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1986 J'en ai parlé à ma mère. Elle m'a ri au nez. « Tu es folle, tu es beaucoup trop jeune. » 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1876 Or, ceux que notre touriste appelle des « jeunes gens » lui riraient au nez, s'ils s'entendaient qualifier de la sorte. 1876. Chronique parisienne (sur l'argot parisien et l'étranger) <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 752