à fendre l'âme

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 24

à fendre l'âme

& fendre l'âme

locution

De façon de très émouvante, triste, tristement (tousser, gémir, geindre, etc.) ; attrister, rendre malheureux

Synonyme : triste, déprimé, déprimer, démoraliser

1966 Le capitaine et moi la retrouvions devant la grille de la maison de Mme Sheppard, poussant des gémissements à fendre l'âme 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1917 lorsqu'il eut retiré son masque, apparut tout blême, et soudain se mit à tousser à fendre l'âme, puis à vomir 1917. La guerre en masques 1915 La petite fille – cinq ans peut-être – tousse à fendre l'âme 1915. Feuilles de route d'un ambulancier (Alsace - Vosges - Marne - Aisne - Artois - Belgique) 1916 la locomotive, plus poitrinaire que jamais, exhalant ses derniers soupirs à fendre l'âme, s'engagea en cahotant dans les voies du terminus. 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1915 Et quand elle quitta son enfant, elle eut un regard à fendre l'âme, car elle comprenait bien qu'il était très touché. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1915 Nos Boches geignent à fendre l'âme et finissent, ma foi, par nous apitoyer. 1915. Les poilus de la 9e 1997 sans pour autant en gémir à fendre l'âme 1997. L'aveu différé <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 115