manille

registre ancien : 2 fréquence : 11

manille n.f.

Anneau des forçats, partie de la chaîne du bagnard (anneau du pied), anneau que l'on rive à la chaîne des forçats ANG : A convict's chain / IT : anello che tiene la catena dei forzati

Synonyme : chaîne, anneau Usage : forçat, bagne

1867 bien avant moi, Piednoir et le Rabouin s'étaient cavalés du collège (Sauvés du bagne) avec leurs camaraux de manille (La manille est l'anneau que l'on rive à la chaîne des forçats) Loupart et le Hâbleur 1867. Les Malfaiteurs 1845 S'il est facile au forçat de se débarrasser de sa chaîne, il n'en est pas de même de la manille 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères 1841 Quelques-uns n'ont à la cheville qu'un anneau d'acier trempé, appelé manille, ou un anneau de fer appelé chaussette. Ces derniers sont désignés au bagne sous le nom de forçats chaussettes [servent d'infirmiers, de cuisiniers, etc.]. 1841. Les forçats, dans les Français peints par eux-mêmes. Encyclopédie morale du XIXe siècle. Province. 1837 on place à la partie inférieur de la jambe, une manille. C'est une pièce de fer parabolique, du poids de deux à trois livres, et percée à chaque bout d'un trou dans lequel on met un fort boulon, qui est arrêté lui-même par une clef de fer rivée à froid. 1837. Essai sur la réforme des prisons en France 1830 s'occupe trois heures à limer sa manille, force plusieurs serrures, escalade quatre murs et se trouve dans la ville. 1830. Les bagnes. Rochefort <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 417