il n'y a rien de fait

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 8

il n'y a rien de fait & rien de fait

Formule de négation, de désaccord, idée d'inachevé, quand le marché n'est pas conclu ; formule (pour dire que qqchose n'est pas acquis)

1624 Suy moy, s'entend avec resolution de mourir à mes pieds. –Oüi, si vous crevez à Table, autrement n'y a rien de fait 1624. Les ramonneurs 1918 c'est la faute à l'observation… Il faut voir soi-même. Autrement, rien de fait ! 1918. Satanas roi des canons 1963 c'est ça ou il n'y a rien de fait ; c'est ça ou je remets mon chapeau, je vous remercie pour le whisky et je me tire ! 1963. Cap pour "Gemini" 1995 « Mille par an garanties, sinon il n'y a rien de fait ! » 1995. Les pieds-bleus 1849 –Je vous en donne 1500 francs. –Vous ne l'aurez pas à moins de 1800. –En voulez-vous 1600 ? –Non, monsieur. –Alors, rien de fait. / Et il s'en va. 1849. Les pègres et leurs nouveaux trucs, dans Le nouveau dictionnaire complet du Jargon de l'argot ou le langage des voleurs dévoilé (etc.) 1931 Toi, fiche-nous la paix, hein, ou gare à tes oreilles. Mais Émile repartait en sifflotant, sentant bien que pour le moment, il était le maître de la situation. –Y a rien de fait, pas tout de suite ! 1931. Mal loti 1903 Moi, un coup qu'on s'a foutu de moi, c'est fini. T'auras beau vouloir me « bisotter », me câliner, y aura rien de fait. 1903. Les enracinées <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 397