coucher

fréquence : 8

coucher & coucher qqun v.tr.

Mettre à terre ; tirer sur, tuer

Synonyme : tuer, assassiner

1863 Un vieux qui veut courir, ça fait vesser !… Pour lors, j'lui dis : Va, mon vieux, j'te donne vint pas d'escort… Je l'attrape, je l'couche, je l'fouille : trente ronds ! 1863. Le dernier jour d'un condamné 1624 depuis l'autre jour, qu'un malheureux clerc de Taverne vous alloit coucher sans moy derriére les Tisons 1624. Les ramonneurs 1976 On ne se contente plus de sabrer, la garde fait « carton » à vue sur l'ancien combattant ou sur l'étudiant. On tire, on « couche », on abat le premier venu 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1936 brusquement, d'un porche bas, trois Russes me tombent dessus. Réflexes. Je vide mon chargeur dans le tas. J'en couche deux. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1977 Bonne aubaine pour les Viets qui s'engouffrent dans le sillage. Que faire ? Pour empêcher les Viets d'arriver jusqu'à nous, une seule solution : coucher les nègres. Et vas-y mon kiki ! –Feu à volonté ! 1977. Faut pas rire avec les barbares 1958 Il avait encore lâché une balle en tirant haut, pensant aux 200 mètres de portée de son 11,45 et à un de ces miracles qui vous couche en pleine course un gibier invisible. 1958. Rage blanche 1945 À la sortie du village, deux feldgrau, en vélo, nous croisent. Ils n'ont pas identifié nos chars et doivent rentrer de quelque liaison. Leclerc, d'une rafale rapide, les couche. Ces deux-là ont dû se retrouver dans l'autre monde sans savoir comment ils y étaient arrivés. 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 811