c'est trop fort !

registre ancien : 5 registre moderne : 4 fréquence : 53

c'est trop fort !

& c'est trop fort ; voilà qui est trop fort ; voilà qui est fort ; c'est un peu fort ; c'est fort ; de plus en plus fort ; c'est plus fort que tout ; plus fort, X ; fort

locution

C'est exagéré, abusif (mécontentement parfois outragé), expression d'étonnement, de plus en plus surprenant ; exclamation face à qqchose d'excessif ; incroyable

Synonyme : exagéré, trop, extraordinaire, remarquable, étonnant, surprenant

1792 Pour le coup, c'est trop fort ; ils auroient F... mangé en deux ans de tems trois à quatre milliards et augmenté la dette de l'État ! 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan 1896 pour le coup, c'est trop fort ! dit le colonel furieux 1896. Le sapeur Camember 1949 Voici qu'on me traite d'animal, maintenant ? C'est trop fort 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1892 Ah ! c'est trop fort. Vous allez aussi me voler mon petit. Tas de mandrins… 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1829 Vous exposerez vos raisons à ce fonctionnaire, et il n'est pas impossible qu'il vous donne le moyen de réussir : j'ai vu plus fort que ça 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome quatrième) 1880 De plus en plus fort. On se croirait chez Nicolet. Un bon vieux chef de bataillon du 145e qui pense à son déjeuner et regarde désespérément sa montre. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1889 Ah ! voilà qui est fort, par exemple. –Quoi donc ? demandai-je, jouant l'ignorance. –On raconte que tu as été assassiné. 1889. L'ami du commissaire 1928 te voir là, chez moi, à te payer ma tête… C'est trop fort, par exemple !… Après ce que tu m'as fait ! 1928. La racaille <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 158