de quoi ?

registre ancien : 6 registre moderne : 5 fréquence : 31

de quoi ? & de quoi ; de quoi ! de quoi ! ; de quoi ? de quoi ? locution

Quoi ? qu'est-ce qu'il y a ? qu'est-ce que vous me voulez (souvent méprisant, agressif ou menaçant), expression de défi, exclamation d'opposition ; formule de mécontement outragé

1863 –M. l'abbé Montès, aumônier des prisons ! –Qu'est-c'qui m'veut aussi, celui-là. (Avec componction.) –O mon fils… –De quoi ! de quoi ! vot' fils !… vous êtes donc aussi de la famille des boules de Siam ?… J'suis pus vieux qu'vous, et vous m'appelez vot' fils !… 1863. Le dernier jour d'un condamné 1910 Quant à Cassecadec, je l'ai repincé à Dunkerque et je lui ai dit : –Mes quinze francs !… Rends-moi mes quinze francs ! –De quoi ! De quoi !… a-t-il fait. Je t'ai dit que je te les rendrai en Russie. On n'est pas en Russie, on est à Dunkerque ! 1910. Contes de l'étape 1952 vous allez vous mettre à l'écart, vous, là bas et vous, restez ici. –De quoi ? de quoi ? fit Bonardi qui, on ne peut pas dire, n'avait pas froid aux yeux 1952. Rencontre dans la nuit 1892 –Vous pourriez essayer d'être à peu près poli ! –De quoi ? de quoi ? fit l'agent, d'abord un peu surpris. 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1905 –Retirez-vous, je vous y engage. –VERNOUILLOT, insolemment. –De quoi ?… de quoi… Eh ben ! 1905. Les audiences joyeuses 1974 –De quoi ? Des moustaches ? Y a pas de Jules ici ! Le Jules, c'est moi. Le coiffeur va arranger ça ! 1974. Ancien détenu cherche emploi 1922 Marmouset s'entêtait. –Penses-tu ! J'suis pas bon… non… j'suis pas bon ! Il ne fallait pas qu'on résistât davantage à Jacquot pour qu'il devint furieux. –De quoi, de quoi, sale merdeux, dit-il, tu ramènes ta cerise maintenant ? Fais ce que je te dis 1922. Au Lion Tranquille 1978 « De quoi ? De quoi ? Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Les chariots, c'est toi ; l'entrepôt, c'est lui. » Et, se tournant vers Ali : « Fous-moi le camp dans l'entrepôt, que je ne te voie plus dans la cour, vu ? » 1978. L'établi 1903 Une fois elle m'a dit : « Vous n'irez pas au promenoir ». « De quoi, que je lui ai répondu, j'irai pas au promenoir, eh bien, vous allez voir ça, ma vieille, j'vas faire un bouzin à tout casser et je céderai pas. » 1903. Les enracinées <9 citation(s)>

Cité dans TLFi (Dorgelès, Croix de bois, 1919) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 315