le monde

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 11

le monde

& emmerder le monde ; embêter le monde ; barber le monde ; engueuler le monde

Les gens, le public, tout le monde, les autres que soi

2006 –Ça, c'est un verbe pour embêter le monde, émouvoir. Même les adultes ont du mal, vous avez qu'à faire le test vous verrez c'est un désastre. Il y a que les gens très cultivés comme moi qui savent. 2006. Entre les murs
1871 pourquoi les métiers de coquins qui consistent à tromper le monde sont accessibles à tous ceux qui ont de quoi, tandis que le pauvre peuple est à la merci des employés, rats de cave, mouchards, et autres vermines 1871. Le Père Duchêne (3)
1914 Si p'tit qu'c'est [une puce], qu'ça puisse autant embêter l'monde, c'est pas bien trouvé ! –On embête toujours quelqu'un pour gagner sa croûte… 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias
1965 Je serais le gouvernement, je dirais à Hitler : « Tiens, Furère, voilà le Louvre rempli de grands chefs-d'oeuvre qui ont cessé de nous intéresser, on les connaît par coeur, mais toi qui es du métier tu es capable de les apprécier. Tiens, on te les donne, tu prends tout, même les cadres, on est quitte et t'arrêtes d'emmerder le monde. » 1965. La débâcle
1935 je me demande de quel droit vous barbez le monde, quinze ans après, avec vos Verdun et vos boniments à la noix. 1935. Viande à brûler
1935 Quel idiot, ce médecin ! Il devrait se renseigner avant d'engueuler le monde. 1935. Viande à brûler
1966 le but de cette affectation étant : « De se faire remarquer, emmerder l'monde. Surtout emmerder l'monde et leur en foutre plein la vue ». 1968. Les barjots
1917 et quand il n'a plus faim il mange, c'est lui qui le dit, « pour faire rigoler le monde » ! 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915
1971 Pour moi l'usine c'était affreux ! Alors pour emmerder le monde je suis arrivée au boulot avec ma blouse blanche toute pimpante… Tout l'monde était en bleu et sale comme des cochons ! Ils m'ont regardée d'un sale oeil ! 1971. Histoire de Michèle
1953 Ma seule consolation est de penser que mes écroulés ont définitivement fini d'emmerder le monde. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<10 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).