qui a bu boira

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 8

qui a bu boira & qui a bu, boira phraséologie

Proverbe : pour dire qu'on ne peut pas arrêter de boire quand on a commencé ; par ext. qu'on ne peut pas arrêter certaines activités, qu'une fois l'habitude contractée il est difficile de s'en défaire

Synonyme : souler (se), s'enivrer, boire de l'alcool, boire, offrir à boire Usage : alcool, ivrognerie, boire

1887 Je crois peu à la conversion des larrons et des voleurs de profession, a écrit un voleur de profession. Qui a volé volera ; qui a tué tuera ; comme qui a bu boira, sauf quelques crimes exceptionnels provenant de la surexcitation des passions 1887. Le monde des prisons 1885 « Qui a bu, boira », dit un vieux proverbe. On peut, sans craindre de beaucoup se tromper, dire : « Qui a fumé, fumera » 1885. La hotte du chiffonnier 1892 Rien n'a servi, la mort de l'un ni la prison de l'autre, ni mon serment… serment d'ivrogne. Qui a bu boira 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1892 à neuf heures juste, il est venu, je vous dis, hier et avant hier ! Il reviendra… Qui a bu boira 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1921 Vous l'entendez, mon capitaine ? La rébellion est patente, le mauvais esprit évident… Croyez-moi, mon capitaine, je connais le monsieur : c'est la forte tête, le meneur, la brebis galeuse de l'escouade. Qui a bu boira ; qui a été condamné… 1921. La boue <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 332