troun de l'air !

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 4

troun de l'air ! & tron de l'air ! interj./juron

Juron méridional

1875 Eh ! ze sais bien que vous zêtes là pour ça, troun de l'air. Il ne manquerait plus que vous nè zoyez coçonnes, et autremain perzonne ne viendrait vous voir, pécaïre. 1875. À la Feuille de rose, Maison turque 1875 Et comment voulez-vous que zé zoizisse, vous zètes toutes merveilleusement belles. Je suis très zembarrassé troun de l'air, vous zètes toutes çarmantes. –Moi à votre place je ne serais pas embarrassée. –Et ques aco ? –Je choisirai Rapahële. 1875. À la Feuille de rose, Maison turque 1875 Les vits de Marseillais, mon bon ! C'est comme le beaupré d'un navire. Eh couillon ! Que je ne vous plaindrais pas si vous en aviez un entre les fesses, troun de l'air ! 1875. À la Feuille de rose, Maison turque 1846 Troun de l'air ! s'écria-t-il. Est-ce que quinze cents livres se rencontrent ainsi sous le pas d'un cheval ? 1846. Les chauffeurs du Nord 1846 Moi ! grand Dieu ! dit Castaignier avec un sourire bénin ; on m'a calomnié près de vous, troun de l'air ! 1846. Les chauffeurs du Nord 1862 Tron de l'air ! Mais, alors, c'est un coquin ! 1862. Le beau Narcisse - comédie-vaudeville en un acte 1862 Eh ! tron de l'air, interrompit le docteur avec une certaine impatience, ce qui est convenu est convenu ; je sais ce que c'est que promettre, que diable ! 1862. Le dernier crime de Jean Hiroux 1862 Tron de l'air ! s'écria-t-il avec une exaspération qui se traduisait autant par la volubilité extra-méridionale de son débit que par la multiplicité de ses gestes, tron de l'air ! 1862. Le dernier crime de Jean Hiroux <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 668