pour la bonne bouche

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 11

pour la bonne bouche & réserver pour la bonne bouche ; garder pour la bonne bouche locution

Offrir un traitement particulier, mettre en valeur quelque chose à la fin, garder le plus grand plaisir pour la fin

1846 les deux premières voitures furent entourées ; quant au fourgon, où il n'y avait personne, on le réserva pour la bonne bouche 1846. Les chauffeurs du Nord 1904 L'oncle Félix savait toute la valeur de cette dernière phrase. Il la réservait pour la fin, pour la bonne bouche. Elle était généralement accueillie par de vives effusions 1904. La jungle de Paris 1916 Mais d'Arnoult garde pour la bonne bouche la plus grosse nouvelle. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1916 quand Brissot le mande pour chanter quelques chansons munichoises, il garde toujours pour la bonne bouche une poésie qu'il prétend avoir écrite en éloge d'une de ses nombreuses Geliebte. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1973 Je ripostai d'autant plus facilement que j'avais gardé mon meilleur argument pour la bonne bouche 1973. Le Savoyard et la Vaudoise <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 650