pffuit

fréquence : 34

pffuit

& pfuitt ; pfutt ; pfûû ; pfûûû ; pfffuit ; ffuitt ; ffuittt ; pfft ; pff ! ; pfuit ! ; pfffft ; pschtt ; phsst ! ; pchtt ! ; pchitt ; pschitt ; pssitt ! ; pstt ; frrt ; pfutt ! ; pschuit ; pfitt ; pschu

onomatopée

Onomatopée du sifflement (pour exprimer le départ de qqchose), sifflement (de mépris), sifflement pour exprimer la petitesse de qqchose, sifflement d'admiration, pour exprimer la disparition, l'évanouissement de qqchose, sifflement d'obus, de mèche

Synonyme : partir, s'en aller, siffler

38441.jpg: 528x250, 28k (12 octobre 2012 à 16h54)

1977 il m'a amené un poste de télé. –J'te jure qu'il marche ! Je l'ai branché, pffuit ! Je l'ai jamais vu marcher. Il dit : –Il marchait chez moi ! 1977. Une vie de cheval 1954 Ils restent là des trois, quatre jours… après, pffuit !… Ils foutent le camp d'eux-mêmes 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1917 Quant à la gloire, pfutt ! Qu'est-ce que c'est ? Une valeur secondaire, et par conséquent négligeable 1917. Le serment de l'aviateur 1899 Une danseuse étoile ! –Étoile !… étoile !… Pfûû ! Et la lune ! Une figurante qui vous appartient ! 1899. Dent pour dent !..., dans L'instinct - Marthe 1899 Tuer ! Tuer !… Pfûûû !… Une petite émotion, tout au plus 1899. Marthe, dans L'instinct - Marthe 1989 On le sent, on le sent bien que la sonde elle s'en va ffuittt ! 1989. La vacation 1961 –Pfft ! des vétilles. Cinq cent billets tirés sur un type qui ne parle que de saisie 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1982 Ordre Noir s'est totalement volatilisé depuis l'attentat. Pfffft… Désintégré ! 1982. Qui vous parle de mourir ? 1961 Pschtt ! une fusée. Les alentours s'éclairèrent comme en plein jour 1961. Orages d'acier - Journal de guerre 1960 Ffuitt… et l'élastique se détendait, s'écrasait sur l'étroit orifice… 1960. Mademoiselle M... 1995 Quand il dit zéro, j'allume. La mèche fait un gros pchitt plein d'étincelles. 1995. Les pieds-bleus 1880 Au fond, dans le lavabo, un robinet qu'on n'a pas refermé s'égoutte monotonement, et son pschitt affaibli tintille comme une plainte d'agonie. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1907 Ce n'est, mes bons amis, qu'un oiseau de passage. / Le voilà… Pchtt ! plus rien ! 1907. Fleurs d'Avril (Comédie en un acte, en vers) 1916 Un fracas effroyable, des éclats qui strident et glapissent, qui volent devant la porte avec un « frrt » désagréable. « Oh ! oh ! » dit Porchon. « C'est du 105, ça. On nous sert bien. » 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1918 Les quatre autres sont partis du terrain à l'heure de la patrouille. Pfutt ! plus personne, volatilisés, disparus, on ne les a jamais revus. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1931 Quant à ce qui nous était promis sur les prospectus, pancartes ou autres, tout ça… étouffé, escamoté, pfft. De la main, M. Romilly fit un geste accompagnant son sifflement. 1931. Mal loti 1936 L'autre retire son bras. La cuillère se lève : Pschuit ! et la grenade amorcée tombe à terre. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1933 J'ai crié : « Psst… Werranch, Pluvier, regardez. » 1933. Puberté. Journal d'une écolière 1958 rencontra les yeux du chien assis de nouveau contre la valise et tout prêt à s'enfuir. Il fit « pschu… » sans conviction. Le chien frissonna […] mais il ne bougea pas. 1958. Rage blanche <19 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 444