coup de fouet

registre moderne : 5 fréquence : 10

coup de fouet & donner un coup de fouet n.m., locution

Stimulation physique, poussée d'adrénaline ; effet revigorant causé par boisson forte ou vivifiante ; donner des forces, de la vigueur, de l'énergie, stimuler

1999 il l'administrait [le produit dopant] en cure sur six ou sept jours, généralement lors de la deuxième semaine d'un grand Tour afin de redonner un coup de fouet à l'organisme. 1999. Massacre à la chaîne 1954 Aussi quand le malade est très faible, lorsque l'organisme déficient se « défend » mal, se faire dormir vous donne un fameux coup de fouet 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1961 Le liquide glacé lui donna un coup de fouet 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1963 La coup de fouet de l'alcool lui apporta […] une certaine lucidité 1963. Cap pour "Gemini" 1999 La peur gagne du terrain, non pas une peur dynamique, une bonne lampée d'adrénaline qui te donne un coup de fouet, mais la mauvaise peur, celle qui ankylose 1999. L'abeille d'Ouessant 1916 Encore un peu de gniôle, voulez-vous ? J'ai besoin d'un coup de fouet. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1916 l'amour-propre donnant à son sang le dernier coup de fouet, il tâchera d'arriver avant les autres 1916. Méditations dans la tranchée <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 877